3/5

1 avis

Entre ici et ailleurs / Vanyda

Livre

Vanyda (1979-....). Auteur

Edité par Dargaud Bénélux. [Bruxelles], [Paris] - DL 2016

Après une rupture, Coralie, qui est franco-asiatique, décide de partir à la découverte d'elle-même et de ses origines.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

L' immeuble d'en face. Volume 2 / Vanyda | Vanyda (1979-....). Auteur

L' immeuble d'en face. Volume 2 / Vanyda

Livre | Vanyda (1979-....). Auteur | impr. 2007

Dans l'immeuble, les habitants continuent à se croiser et les liens amorcés entre eux, s'affirment. Tandis que Claire et Louis enchaînent moments de tendresse et soirées entre amis, Béatrice, au premier, s'efforce de gérer sa situ...

L' immeuble d'en face. Vol. 1 / Vanyda | Vanyda (1979-....). Auteur

L' immeuble d'en face. Vol. 1 / Vanyda

Livre | Vanyda (1979-....). Auteur | 2003

Au premier étage, réside une mère célibataire et enceinte, au second, un couple entre deux âges et au troisième, un couple de jeunes amoureux. Un manga à la française qui décrit un immeuble comme tant d'autres, avec ses croisement...

Celle que je ne suis pas / Vanyda... | Vanyda (1979-....). Auteur

Celle que je ne suis pas / Vanyda...

Livre | Vanyda (1979-....). Auteur | DL 2008

Valentine vit seule avec sa mère. Elle adore les mangas, comme ses copines de classe. Toutes suivent avec intérêt les séries. Valentine, Emilie, Julie et Yasmina forment un petit club soudé. Leurs préoccupations sont celles de leu...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Femme à l'honneur 3/5

    Entre ici et ailleurs (BD de la jeune auteure Vanyda), nous fait découvrir le quotidien de Coralie, jeune femme de 28 ans, qui doit réapprendre à vivre seule, après huit ans de vie commune avec Régis. Nous partageons ses doutes, sa peur d’être seule mais aussi ses joies de jeune femme de nouveau indépendante. Coralie est eurasienne (tout comme Vanyda), et n’arrive pas toujours à trouver un équilibre entre ses deux cultures, difficultés qu’elle partage lors de longues conversations avec Kamel. Comme les précédentes BD de Vanyda, tout est délicatesse et justesse, que ce soit dans le dessin ou le propos. De nouveau elle a su capter avec beaucoup de réalisme le quotidien sans fanfare d’une jeune femme des années 2010. Une lecture qui peut paraître anodine mais soulève beaucoup de questions sur notre positionnement en tant qu’individu noyé dans la masse.

    par Solen Le 04 mars 2017 à 15:09