Le chagrin des vivants : roman / Anna Hope

Livre

Hope, Anna (1974-....). Auteur

Edité par Gallimard. [Paris] - 2015

Londres, novembre 1920. L'Angleterre attend le rapatriement de France du soldat inconnu. Tandis que le pays rend hommage aux disparus, trois femmes cherchent leur équilibre entre la mémoire et la vie : Evelyn, dont le fiancé a été tué, Ada, qui a perdu son fils, et Hettie, qui travaille auprès d'anciens soldats. Premier roman.

Voir la collection «Du monde entier [Paris].»

Autres documents dans la collection «Du monde entier [Paris].»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

La salle de bal : roman / Anna Hope | Hope, Anna (1974-....). Auteur

La salle de bal : roman / Anna Hope

Livre | Hope, Anna (1974-....). Auteur | 2017

En 1911 dans le Yorkshire, Ella Fay est internée à Sharston pour avoir brisé une vitre de la filature où elle travaillait depuis ses 12 ans. Révoltée puis résignée, elle participe chaque vendredi au bal des pensionnaires. Au fil d...

Nos espérances : roman / Anna Hope | Hope, Anna (1974-....). Auteur

Nos espérances : roman / Anna Hope

Livre | Hope, Anna (1974-....). Auteur | 2020

Londres, dans les années 1990. Hannah, Cate et Lissa sont trois jeunes amies ambitieuses et inséparables portées par un vent de rébellion. Quelques années plus tard, alors âgées de 35 ans, elles font le bilan et constatent qu'elle...

Nos espérances | Hope, Anna. Auteur

Nos espérances

Livre numérique | Hope, Anna. Auteur | 2020

Hannah, Cate et Lissa sont jeunes, impétueuses, inséparables. Dans le Londres des années 1990 en pleine mutation, elles vivent ensemble et partagent leurs points de vue sur l’art, l’activisme, l’amour et leur avenir, qu’elles envi...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un deuil impossible 5/5

    Londres 1920 : Evelyne, Ada, Hettie amante, mère et sœur 2 ans après la fin de la 1ère guerre mondiale : trois femmes toutes très différentes mais pourtant toutes pareilles qui s’accrochent aux photos, aux souvenirs d’enfance et qui redoutent de laisser partir l’être aimé, qui se sentent coupables de continuer à vivre et survivre. Un très beau roman sur le devoir de mémoire et le devoir de vivre.

    par Claire Le 17 avril 2018 à 13:07